CONNEXION ANIMALE

Devant la demande croissante de consultations des archives akashiques pour nos amis les animaux, j’ai décidé de leur consacrer cette page afin de mettre en lumière cette partie de mon activité et de mieux vous expliquer le déroulement et les bienfaits d’une consultation.
J’avoue également qu’ils me poussent à le faire d’une certaine manière.
Je propose également des soins holistiques pratiqués à distance pour les soulager.

Une consultation va aider à les comprendre, les accompagner et les aider dans des situations parfois difficiles pour eux.
Elle va nous apporter un éclairage auquel on ne s’attend pas toujours.
Ce dialogue d’âme à âme permet de libérer des peurs ou des incompréhensions pour mener vers un apaisement, le sien ou celui de ses gardiens.

Ils ont une place très importante à nos côtés, la plupart des gens n’en n’ont pas conscience.

Ils nous guident, nous renvoient nos peurs ou nos frustrations, et parfois prennent sur eux une part de nos maux pour nous sauver.

Ils sont d’une grande sagesse, voici un extrait d’une consultation faite il y a quelques années avec Lola, jolie doguette.
Vous retrouverez l’intégralité de la consultation dans la rubrique ARTICLES.

« Les animaux qui nous accompagnent au quotidien ont des vies plus courtes que les nôtres pour nous aider à évoluer et à nous remettre en question après leur départ. Ils nous donnent également l’opportunité d’en aimer davantage le long de notre vie. Ils sont à nos côtés pour apaiser nos peines et nos souffrances. Ils acceptent ce que certains humains leur font subir, c’est un cadeau qu’ils nous font dans ce sacrifice. Cette violence qu’ils subissent contribue d’avantage à l’éveil des consciences. Les humains s’entre-tuent depuis des milliers d’années, la violence fait partie de leur vie. L’homme va plus facilement donner de l’amour à un animal lorsqu’il va mal, alors ils sont là pour aider cette petite étincelle d’amour à jaillir. Ils ne parlent pas pour ne pas nous blesser avec des mots. Leur silence fait d’eux des confidents mais pas que. Ce silence nous renvoie à nos peurs et nos faiblesses tout comme un miroir. A nous d’en faire bon usage.«